NOVEMBRE 2011 : installation de trois nouvelles bibliothèques

Temps forts

EFOK lundi 21 novembre

OUKOUT mercredi 23 novembre

YOUTOU samedi 26 novembre

Présentation du kamishibaï par « Marie Poule » le mardi 22 novembre à l’école d’AHAMOUSELLE

_________________________________________________________________________________________________

L’association EMANAYE était présente à OUSSOUYE les 2 dernières semaines de Novembre. Nous étions 7. Parmi nous, 5 découvraient la Casamance pour la première fois. 

Comme les années précédentes, les livres ont été récupérés à la librairie Clairafrique et acheminés jusqu’à ZIGUINCHOR (en bateau) par la librairie.
La voiture de l’inspecteur GOUDIABY attendait les livres au port.

Cette année les écoles d’EFOK, d’OUKOUT et de YOUTOU ont reçu leurs bibliothèques.

Pour EFOK et YOUTOU, il s’agissait de livrer une armoire, un bac à albums pour les plus petits et un stock d’albums . Tout cela s’est fait à l’aide du PCR de Santiaba Mandjack , Ousmane Djiacoumène DIATTA , voiture et pirogue ont été mises à notre disposition . Nous l’en remercions vivement.

 

Nous remercions également l’inspecteur Goudiaby de nous avoir accompagnés jusqu’à YOUTOU.

Pour se rendre à EFOK ou à YOUTOU, il faut se rendre en voiture jusqu’au pont de NIAMBALANG et ensuite prendre la pirogue : 40 minutes dans les bolongs en compagnie de magnifiques oiseaux !

Nous avons été reçus comme des amis à EFOK, nous avons retrouvé des visages connus : l’équipe de Médard et les villageois rencontrés l’année dernière. Nous étions satisfaits de pouvoir honorer nos promesses faites en novembre 2010. Les discours ont démontré la volonté de continuer de part et d’autre ce partenariat entre EFOK et EMANAYE. Nous avons été sensibles à la jeunesse, à ses danses et ses chants. Nous remercions toutes celles et ceux qui se sont exprimés ce jour-là et nous leur disons « à bientôt ».

Nous avons découvert YOUTOU, son kumpo (voir la vidéo) et l’homme tigre qui faisait peur aux enfants ; les femmes et les hommes ont dansé… certaines d’entre nous sont désolées de ne pas avoir compris qu’elles pouvaient danser également. Nous ferons mieux la prochaine fois. Nous avons rencontré l’équipe d’Edouard Sarre et visité les équipements nouveaux, la bibliothèque aura sa place dans un local neuf.

Nous reviendrons à YOUTOU pour… danser peut-être, mais surtout pour assurer à tous qu’ils font partie des amis d’EMANAYE.

Comment remercier les villages d’EFOK et de YOUTOU pour cet accueil magnifique, comment vous dire notre émotion… les mots ne suffiront pas mais nous avons le cœur rempli de vos visages, de vos sourires… les chants résonnent encore dans nos oreilles. Nous avons promis de ne pas vous oublier et la promesse sera tenue : nous viendrons vous saluer lors de notre prochain séjour.

 

Les livres d’OUKOUT sont arrivés en... voiture ! Nous avons été contents de retrouver la dynamique équipe d’enseignants ; 3 correspondances scolaires sont engagées avec des instituteurs de notre région. Nous avons rencontré Nicole et Paul d’Oukout Africa qui a financé les locaux de la bibliothèque de l’école (ouverte sur le village) et il nous a semblé très intéressant d’apporter les livres en leur présence.

Un temps important de notre séjour était l’intervention de Marie-Paule à l’école d’AHAMOUSELLE autour du kamishibaï : élèves attentifs, enseignants surpris... l’histoire racontée « Petit pingouin » avait été très bien choisie… il s’agissait d’une histoire d’amitié à travers les continents. Nous avons invité les autres écoles à se renseigner au sujet de cette animation ; d’autres kamishibaïs pourraient être construits sur place. Nous espérons que les élèves de Rosa nous raconteront leur propre histoire l’année prochaine.

Petit théâtre d'images d'origine japonaise, le kamishibaï est un outil pédagogique d'une grande richesse. Beaucoup d'enseignants, et notamment les pédagogues du mouvement Freinet s'en sont emparés pour mener avec leurs élèves des activités d'expression riches en apprentissages.

Des directeurs, désireux d’équiper leur école en bibliothèque, nous ont contacté :

  • Le directeur de BOUYOUYE : Malik SAMBOU
  • Le directeur de BOUKITINGO : Fadel ASSINE
  • Le directeur de POINTE-SAINT-GEORGES : Paul Anabaw SAGNA 

Nous avons également eu de longues conversations avec la SCOFI (scolarisation des filles). Une information particulière sera faite à ce sujet.

Les rencontres ont été nombreuses, toujours enrichissantes, étonnantes… Nous voudrions saluer toute la Casamance, toutes celles et tous ceux qui ont participé à rendre ce séjour si agréable.


Casamance Novembre 2011 (crédit photographique : MPA)

Casamance Novembre 2011 (crédit photographique : MPA)

Revenir